Thé minceur : voici les 6 meilleurs !

thé minceur

Savoureux, hydratants avec diverses senteurs au choix, on déteste difficilement les thés. Vous essayez, en plus, de perdre des kilos ? Dans ce cas, ils peuvent aussi vous donner satisfaction.

En fait, ce que vous mangez et buvez aura toujours un impact dans vos objectifs de perte de poids.

Certains thés favorisent cette dernière ou maintiennent le poids sain, car ils constituent une bonne alternative aux boissons trop caloriques.

D’autres possèdent en plus des propriétés de coupe-faim et stimulateurs de métabolisme. Les thés se marient donc très bien à un régime amaigrissant. Voulez-vous connaître ces thés qui vont vous aider à mincir ? Lisez la suite.

Thé vert

Vos exercices physiques vont certainement vous aider à maigrir, mais, pour optimiser vos résultats, sirotez du thé vert pendant que vous vous entraînez. Une étude (1) a analysé les effets de cette boisson sur la perte de poids.

D’après les résultats, les participants qui en buvaient 4 à 5 tasses pendant leur exercice de 25 minutes perdaient deux kilos de plus par rapport à ceux qui n’en consommaient pas.

Le thé vert regorge de puissants antioxydants appelés catéchines et gallate d’épigallocatéchine (EGCG). Ces composés éliminent les cellules adipeuses notamment celles du ventre, et stimulent le métabolisme du corps.

Préparation :

Portez à ébullition 250ml d’eau. Retirez du feu et ajoutez les sachets de thé vert. Laissez reposer durant 5 minutes, puis enlevez les sachets de thé vert. Chauffez ensuite à feu moyen 250ml d’eau et 120g les framboises jusqu’à ce que les framboises soient complètement défaites. Mélangez le thé et les framboises. Laissez refroidir avant de placer votre boisson au réfrigérateur pendant une heure. Filtrez le thé avant de boire.

Thé Rooibos

Se passer de sucre semble difficile pour certaines personnes. Elles apprécieront ce thé, car il est naturellement plus sucré.

De ce fait, le thé rooibos se boit facilement sans rien y ajouter. En outre, il se caractérise par une senteur exceptionnelle. Ce thé aide à perdre efficacement du poids grâce à un de ses composés nommé Aspalathine.

Une étude (2) a prouvé les capacités de ce dernier à limiter la libération des hormones de stress qui provoquent la faim et le stockage des graisses.

Préparation :

Faites bouillir 1 litre et demi d’eau. Une fois bouillie, retirez du feu. Ajoutez 6 sachets de thé rooibos, 6 feuilles de menthe fraîche, 1 citron coupé en tranches. Remuez et laissez reposer environ 10 minutes. Gardez au réfrigérateur 1 heure, puis ajoutez quelques glaçons au choix avant de boire.

Thé aux baies de Goji

Il est idéal si vous aimez les thés aux saveurs et senteurs fruitées. Ce thé se prépare à partir de baies de Goji fraîches ou séchées.

Selon une recherche (3), ces baies sont riches en antioxydants qui aident l’organisme à éliminer la graisse abdominale.

En outre, ces fruits présentent un indice glycémique faible et sont constitués de 21 % de fibres, ce qui leur permet de combler plus vite la faim et de diminuer les fringales.

Préparation :

Mettez 125 g de baies de goji fraîches dans 1 litre d’eau déjà bouillie et encore bouillante. Laissez reposer 15 minutes. Vous pouvez ajouter un peu de stévia ou du miel pour sucrer votre boisson. Le thé se boit chaud ou froid, mais pour perdre du poids veillez à en consommer au moins deux fois par jour.

Thé aux myrtilles

Les myrtilles sont particulièrement délicieuses et peuvent aider dans le processus de perte de poids.

Beaucoup de personnes aux régimes les intègrent dans leur programme d’amincissement.

Les scientifiques ont découvert que les anthocyanines des myrtilles sont de puissants antioxydants. Ces fruits auraient la plus grande capacité antioxydante de tous les fruits frais et un effet antioxydant plus fort que les agrumes.

Dans une étude (4), les extraits de myrtille riches en anthocyanine ont empêché les cellules graisseuses de se développer et de s’accumuler dans les tissus.

Préparation :

Chauffez 500 ml d’eau jusqu’à ébullition. Retirez du feu et ajoutez 100 g de myrtilles fraîches. Laissez infuser pendant 10 minutes. Ajoutez du miel ou du jus de citron suivant votre goût. Buvez chaud ou froid.

Thé Pu-erh

Boire du thé Pu-erh permet une perte progressive de poids. En effet il constitue le bon choix pour se débarrasser lentement des kilos en trop.

Ce thé réduit le niveau de cholestérol dans le corps et entraîne la réduction du poids. Il peut aussi aider à diminuer la glycémie.

Une étude (5) confirme que la consommation quotidienne d’extrait de thé Pu-erh est associée à une perte de poids significative, à une réduction de l’indice de masse corporelle et à une amélioration du profil lipidique.

Préparation :

Chauffez jusqu’à ébullition suffisamment d’eau. Versez-en un peu sur 1 tasse de feuilles fraîches de Pu-erh.

Attendre 10 secondes, puis jetez l’eau. Ajoutez ensuite 250 ml d’eau et laissez infuser 2 à 5 minutes pour développer la couleur et la saveur du thé. Buvez immédiatement chaud avec un peu de miel ou de la stévia pour le goût.

Thé au Ginseng

Le ginseng ne cesse de gagner en popularité dans le monde entier en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé.

Entre autres, il peut notamment vous aider à éliminer les graisses superflues. Il est connu pour renforcer l’immunité. Une étude (6) a démontré les propriétés du ginseng à travailler avec le corps afin de permettre une meilleure absorption des graisses et autres nutriments dans l’organisme.

Cela réduit considérablement les graisses accumulées. En outre, le thé au ginseng induit un état de relaxation qui soulage du stress et de la fatigue.

Préparation :

Lavez une racine moyenne de ginseng, épluchez-la et coupez-la en 3 tranches. Si vous n’avez pas de racine, vous pouvez utiliser 1 cuillère à soupe de poudre de ginseng.

Chauffez 250 ml d’eau jusqu’à ébullition. Retirez l’eau du feu et ajoutez les morceaux de racine de ginseng ou la poudre dans l’eau chaude. Laissez infusez pendant 10 minutes. Filtrez et ajoutez 1 cuillère à café de miel ou une cuillérée de jus de citron pour nuancer la saveur de votre thé.

Références :

  1. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19074207/
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3967803/
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5480053/
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3063807/
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4818050/
  6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5766689/