9 thés qui facilitent la digestion

thé pour la digestion

Vous souffrez de problèmes digestifs et vous ne savez pas pourquoi ? Plusieurs raisons peuvent les causer notamment les intolérances alimentaires, l’accumulation de gaz dans l’intestin, les ulcères, la constipation, etc.

Que pouvez-vous alors faire pour apaiser votre estomac et vos intestins ? Buvez du thé. Cette délicieuse boisson a été utilisée à travers les siècles et les cultures afin de rendre la digestion saine et améliorer la santé de l’intestin.

Elle aide à métaboliser les aliments riches, favorise la régularité des selles, maintient le système immunitaire sain et bannit les ballonnements. Voici quelques exemples des meilleurs thés pour dire adieu aux maux digestifs.

Thé à la menthe poivrée

En plus d’être très rafraîchissant, il soulage efficacement les problèmes digestifs. Il se déguste seul ou associé à d’autres thés. Une récente étude (1) a démontré que la menthe poivrée est constituée de menthol. Ce dernier aide l’organisme à lutter contre les problèmes digestifs.

Recette d’un thé à la menthe poivrée :

  • Faire bouillir 500 ml d’eau.
  • Retirer l’eau bouillante du feu.
  • Écraser une grosse poignée de feuilles de menthe, ajouter à l’eau chaude.
  • Laisser reposer pendant 5 minutes.
  • Filtrer, le thé est prêt.

Thé au pissenlit

La consommation de thé au pissenlit assure une digestion saine. Des études (2) ont démontré les effets du pissenlit sur la digestion. Il contient des composés qui stimulent les contractions musculaires et facilitent le passage des aliments de l’estomac à l’intestin grêle.

Recette d’un thé au pissenlit :

  • Ajouter 10 g de fleurs de pissenlit à 1 litre d’eau.
  • Faire bouillir le mélange puis retirer du feu.
  • Laisser infuser au moins 5 minutes.
  • Tamiser avant de boire.

Thé au fenouil

Le goût du fenouil rappelle celui de la réglisse. Le fenouil peut aider à se débarrasser de la constipation et à favoriser le transit intestinal. Une étude (3) a démontré son efficacité chez des adultes qui souffraient de constipation.

Recette d’un thé au fenouil :

  • Faire bouillir 250 ml d’eau avec 4 g de graines de fenouil.
  • Laisser reposer 10 minutes, puis filtrer. Boire chaud.
  • Les racines de fenouil fraîchement râpées peuvent remplacer les graines.

Thé à la cannelle

La cannelle offre des propriétés anti-inflammatoires qui atténuent les crampes d’estomac et les spasmes intestinaux. Elle évite l’indigestion, la nausée, les gaz et la diarrhée selon une étude (4).

Recette d’un thé à la cannelle :

  • Verser 1 litre d’eau sur 4 petits bâtonnets de cannelle.
  • Porter à ébullition à feu moyen.
  • Réduire le feu à moyen doux et laisser mijoter pendant 30 minutes.
  • Filtrer, puis ajoutez 20 g de miel ou un peu moins selon votre goût.
  • Boire chaud.

Thé à la cardamone

Il soulage les brûlures et les crampes d’estomac, ce qui facilite la gestion de l’acidité par l’estomac. Il réduit les nausées et les vomissements. En outre, il contient des produits chimiques qui augmentent le mouvement des aliments dans l’intestin. Il est ainsi utilisé pour traiter le syndrome du côlon irritable et la constipation.

Recette d’un thé à la cardamome :

  • Ouvrir 3 gousses moyennes de cardamome et écraser leur graine.
  • Faire bouillir 1,5 litre d’eau.
  • Retirer l’eau du feu et ajouter les graines de cardamome écrasées.
  • Ajouter 250 ml de lait.
  • Faire bouillir à nouveau, retirer immédiatement du feu dès ébullition.
  • Laisser reposer pendant 5 minutes, puis filtrer.
  • Sucrer selon votre goût, avec de préférence du miel.

Thé Oolong

Ce thé créé des effets alcalins dans le tube digestif. Il lutte contre le reflux acide et à la formation d’ulcères. Il possède des propriétés légèrement antiseptiques selon une étude (5), ce qui permet à l’organisme de lutter contre les mauvaises bactéries de l’intestin.

Recette d’un thé Oolong :

  • Faire bouillir 1 litre d’eau à 85-96°C. Puis, laisser reposer pendant 2 minutes.
  • Verser l’eau sur 10g de feuilles de thé et couvrir.
  • Laisser reposer 1 à 5 minutes.
  • Filtrer avant de boire.
  • Ajouter une cuillerée de miel pour le goût.

Thé à l’absinthe

Si vous aimez les goûts amers, ce thé est parfait pour vous. Mais vous pouvez adoucir cette herbe verte et feuillue avec du jus de citron et du miel. D’après une étude (6), l’absinthe séchée protège des indigestions et des maux d’estomac. Son thé favorise la libération des sucs digestifs, améliore la digestion et diminue les ballonnements.

Recette d’un thé à l’absinthe :

  • Faire bouillir 240 ml d’eau avec 1,5 g d’absinthe séchée.
  • Laisser reposer pendant 5 minutes.
  • Filtrer avant de boire.
  • Ajouter le jus de citron et le miel suivant votre goût.

Thé au citron

C’est l’un des bienfaits les plus populaires du thé au citron. En effet, il se compose d’acide citrique qui aide à réduire les problèmes de ballonnements, d’indigestions et de brûlures d’estomac. Le boire le matin à jeun prévient aussi de la constipation.

Recette d’un thé au citron :

  • Chauffer 500 ml d’eau et porter à ébullition à feu vif.
  • Baisser le feu, puis ajouter le jus d’un citron moyen.
  • Remuer pour bien mélanger.
  • Enlever du feu et laisser reposer 5 minutes.
  • Ajouter 1 cuillère à café de miel.
  • Mettre 2 fines tranches de citron pour la garniture.
  • Boire à chaud.

Thé à la curcumine

La curcumine est souvent utilisée pour traiter les troubles digestifs. Les résultats d’une étude (7) ont prouvé que la consommation de curcumine permet d’accélérer la vidange gastrique. Elle aide également dans le traitement du syndrome du côlon irritable ou SCI.

Recette d’un thé à la curcumine :

  • Bouillir 1 litre d’eau.
  • Ajouter 1 à 2 cuillères à café de curcumine moulue, râpée ou en poudre.
  • Laisser mijoter environ 10 minutes.
  • Filtrer et laisser refroidir pendant 5 minutes.
  • Ajouter du lait entier ou du lait d’amande pour améliorer le goût et faciliter l’absorption de la curcumine.

Références :

1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6266883/
2. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21453412/
3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17095420
4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4488098/
5. https://academic.oup.com/jn/article/131/11/2848/4686734
6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26074998
7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23387246